2020, la famille de l’ONAT s’agrandit continuellement

Les Trois Architectes Assermentés Les Trois Architectes Assermentés

La famille de l’Ordre National des Architectes du Togo (ONAT) s’élargi bien souvent. En se rappelant que pour plus de sept millions (7 000 000) de Togolais, il y a près d’une centaine d’architectes actuellement légalement habileté à exercer la profession, il est bien visible que cette noble profession a encore beaucoup de place à offrir aux futurs aspirants.

C’est ainsi que pratiquement à chaque assemblée générale ou événement important, l’ONAT accueille de nouveaux membres. Le 02 septembre 2020, trois (3) nouveaux membres, diplômés d’écoles d’architectures, avec chacun plusieurs années d’expériences ont aussi rejoint les rangs de l’ONAT. Les trois architectes nouvellement inscrits au Tableau de l’Ordre ont su remplir toutes les conditions réglementaires et préalables à leur entrée officielle dans l’institution républicaine.
C’est ainsi qu’ils ont solennellement prêté serment lors d’une cérémonie solennelle et extraordinaire au siège de l’Ordre National des Architectes du Togo (Lomé) devant le Conseil Supérieur de l’ONAT (CSO), en présence du Commissaire du Gouvernement et des Past-Presidents de l’institution, bien entendu dans l’observation rigoureuse des gestes barrières contre le COVID-19.
Sont donc inscrits à l’ONAT et habileté à exercer légalement sur toute l’étendue du territoire pour l’année 2020 les Architectes :
M. Esso-Hana PEGBESSOU
M. Lidaou Jean-Claude TCHASSIM
M. Edem Kpakpo AKUETE
Désormais dûment assermentés, ils jouissent pleinement des droits de tout architecte inscrit au tableau de l’ONAT et devront également s’acquiter des devoirs que cela implique.
Tout en oeuvrant consciencieusement à la sauvegarde de l’intérêt public et pour le bien-être des populations. Avec un éclat continuellement rehaussé, ils contribueront au rayonnement croissant de la profession d’Architecte et de l’Ordre.

337 Soyez le premier à commenter!
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Show Comments (0)
Hide Comments
Laissez un commentaire